Comment se prémunir de la hausse des prix de l’énergie ?

0
1593

Le prix des ressources énergétiques s’inflationne d’année en année et la tendance est loin de régresser. En effet, dès le début de l’année 2022, le prix de l’électricité a augmenté de 3 % au moment où le coût de l’essence a augmenté de 21 %. Quant au gaz, son prix a atteint une hausse spectaculaire de 41 %. Cela à une conséquence directe sur le niveau de vie et le pouvoir d’achat de la population. Face à cette flambée des prix du gaz, des produits pétroliers et de l’électricité, il est important de prendre certaines mesures afin d’amoindrir les effets sur votre portefeuille.

Réduire le niveau du chauffage

Le chauffage constitue généralement la plus grande part des factures d’électricité, tant dans les ménages que dans les entreprises. De ce fait, pour mieux se prémunir de cette hausse prix energie, certaines astuces sont à mettre en œuvre afin de réduire la consommation liée au chauffage. L’une des astuces les plus simples est la baisse de la température de vos appareils de chauffage.

En réalité, une réduction, même minime, de la température de votre chauffage au quotidien a une incidence directe sur les factures d’électricité. L’agence de transition énergétique recommande de garder à 17 °C environ la température dans la chambre, entre 19 °C et 21 °C celle au cœur de vos pièces de vie. En été, vous pourrez même éteindre au besoin certains appareils.

Renforcer l’isolation thermique de votre logement

L’isolation thermique est l’un des premiers aspects qui permet de faire des économies d’énergie. Vous devez y attacher beaucoup d’intérêt en lançant des travaux de rénovation dans ce sens. En réalité, en réduisant les déperditions thermiques, vous arrivez à réduire votre niveau de consommation énergétique. Vous pouvez décider dans le cadre de vos travaux d’opter pour des combles qui vous permettent de baisser de 30 % vos déperditions thermiques. Prenez également le soin d’isoler convenablement vos murs et vos fenêtres. Ce sont des points de déperdition qui engendrent jusqu’à 25 % de perte de chaleur.

Revoir votre contrat d’électricité

En plus d’améliorer l’isolation de votre logement et de réduire votre niveau de chauffage, vous pouvez aussi revoir votre contrat d’électricité et de gaz. En effet, il est possible que votre fournisseur vous propose un prix au KWh moins avantageux. Faites des simulations en demandant conseil en energie; notamment sur les Taxes énergétiques. Au besoin, demandez un autre contrat d’électricité et de gaz. Optez pour des conditions de consommation prônant la réduction du prix de l’énergie. Même une différence de 0,1 euro peut entraîner une réduction de 25 % sur votre facture.

Éteignez carrément les appareils mis en veille

Nous laissons continuellement de nombreux appareils en veille. Très souvent, la cuisinière, la plaque chauffante, la télévision et autres appareils restent connectés au secteur, même lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Cela peut entraîner une hausse d’environ 10 % sur votre facture d’électricité annuelle. Vous pouvez donc limiter l’impact en choisissant de débrancher ces appareils lorsqu’ils ne sont pas en cours d’utilisation. Pour y arriver plus facilement, vous pouvez installer la plupart de ces éléments électriques sur un même régulateur de tension. Ainsi, lorsque vous allez dormir ou aller au travail, vous n’aurez qu’à l’éteindre.

Il faut donc retenir que pour vous prémunir de la hausse de l’énergie, vous devez réduire votre niveau de consommation énergétique. La première option est de renforcer votre isolation thermique. Ensuite, réduisez votre chauffage ou optez carrément pour le bois d’appoint.

Article précédentQuels sont les différents types de carrelage intérieur ?
Article suivantFaire gérer les salaires de ses employés par un cabinet comptable : un réel gain de temps

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.