Huile de CBD : Quels sont les bienfaits prouvés ou possibles ?

0
1156

Avec un chiffre d'affaires prévu de plus de 20 milliards d'ici 2024, le marché du CBD est en plein essor. Mais qu'est-ce que le CBD exactement et quelle est son efficacité ? Nous examinons les avantages/bienfaits prouvés ou possibles de l’huile de CBD.

Qu'est-ce que le CBD ?

Le CBD (abréviation de cannabidiol) est l'un des plus de 200 composés chimiques connus sous le nom de cannabinoïdes que l'on trouve dans le cannabis. C'est le deuxième composé actif le plus répandu dans le cannabis, derrière le THC (tétrahydrocannabinol), qui est le composé du cannabis qui a des propriétés psychoactives et qui donne aux gens un high.

Le cannabis est une plante, et il en existe deux types principaux, le Cannabis Indica et le Cannabis Sativa. La marijuana et le CBD peuvent être dérivés des deux types, mais le chanvre n'est dérivé que du Cannabis Sativa. Selon la loi, le chanvre ne doit pas contenir plus de 0,2 % de THC (l'huile contenue dans la marijuana qui vous donne une sensation dite « high ») pour être appelé chanvre, sinon les cultivateurs risquent des poursuites en vertu de la loi. Le chanvre est une excellente ressource pour la fabrication de produits 100% biodégradables et écologiques tels que les vêtements, les emballages, le biocarburant, les matériaux de construction et le papier.

Le CBD dérivée du chanvre ne contient pas plus de 0,2 % de THC et est légale mais encore illégale selon de vendre des produits en provenance de la fleur en France en cause le retard de la législation française vis-à-vis de l’Europe. Les produits dérivés du cannabis, en revanche, sont illégaux.

Contrairement au THC, le CBD n'a pas de propriétés psychoactives et ne vous donnera pas de “high”. Il n'y a aucune preuve qu'elle présente un potentiel d'abus ou de dépendance et, à ce jour, rien ne prouve qu'il soit associé à des effets secondaires graves, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Au contraire, on attribue au CBD le soulagement de nombreuses problèmes médicaux, telles que l'épilepsie, l'anxiété, l'inflammation, l'insomnie et la douleur. Bien que “créditer” ne signifie pas “prouver”. En raison du paysage réglementaire historique, il n'y a pratiquement pas d'essais bien conduits pour étayer ces affirmations, bien que la recherche devrait s'intensifier maintenant que les lois font la distinction entre le chanvre et la marijuana.

Nous examinons neuf pathologies pour lesquelles le CBD pourrait être, ou a déjà été, bénéfique.

1. Epilepsie

En juin 2018, la FDA a approuvé l'Epidiolex (une formulation à base de plantes de CBD) pour traiter les crises des personnes de 2 ans et plus atteintes du syndrome de Dravet et du syndrome de Lennox-Gastaut (LGS), qui sont deux formes rares d'épilepsie.

Le CBD a également été étudié pour être utilisé dans d'autres formes d'épilepsie résistante au traitement, généralement en plus des médicaments classiques contre l'épilepsie. Les résultats varient, mais plusieurs essais ont montré que le CBD réduisait significativement la fréquence des crises de près de 44 % chez la plupart des personnes.

Le CBD peut interagir avec d'autres médicaments utilisés pour l'épilepsie et certains effets secondaires graves ont été signalés, notamment une diminution de la fonction hépatique lorsqu'il est administré à des personnes prenant déjà du valproate.

Conclusion : Le CBD est bénéfique pour le traitement de certains types d'épilepsie.

2. La douleur

Des études sur les animaux ont montré que le CBD a des effets anti-inflammatoires et agit sur les endocannabinoïdes et les systèmes de détection de la douleur pour soulager la douleur.

Malheureusement, il existe peu d'essais sur l'homme étudiant l'utilisation du CBD comme agent unique pour soulager la douleur, la plupart des essais utilisant une combinaison de CBD et de THC pour soulager la douleur. Santé Canada a notamment approuvé une combinaison de médicaments contenant à la fois du THC et du CBD dans un rapport pour le soulagement de la douleur liée au nerf central dans la sclérose en plaques, et de la douleur liée au cancer qui ne répond pas à une thérapie opioïde optimisée.

Une étude d'observation du traitement au CBD a fait état d'une amélioration des mesures de la qualité de vie déclarées par les personnes souffrant de douleurs non liées au cancer, mais aucune amélioration statistiquement significative n'a été constatée chez les personnes souffrant de douleurs liées au cancer ou présentant des symptômes neurologiques.

Une série de 47 personnes atteintes de sclérose en plaques a fait état d'une amélioration de la douleur, de la marche et des spasmes musculaires grâce à une combinaison de CBD et de THC.

Des études sur les animaux ont montré que le CBD a un effet positif sur les niveaux de sérotonine dans le cerveau, et sur la sérotonine. On pense que de faibles niveaux de sérotonine jouent un rôle clé dans l'humeur ainsi que dans la douleur.

D'autres recherches (tant sur l'animal que sur l'homme) ont montré que le CBD a des effets anti-inflammatoires, et qu'il pourrait soulager la douleur par ce mécanisme.

Le CBD peut interagir avec d'autres médicaments utilisés pour traiter les problèmes cardiaques ou les immunosuppresseurs, c'est pourquoi vous devez toujours en parler avec votre médecin avant de prendre du CBD.

Conclusion : Le CBD peut être bénéfique pour soulager la douleur, mais aucune étude humaine de qualité ne le prouve.

3. L'arthrite

Des études animales ont montré que les applications corporelles du CBD soulagent la douleur et l'inflammation associées à l'arthrite avec peu d'effets secondaires. L'application corporel du CBD via une huile de CBD en 30% est bénéfique car si le CBD est mal absorbé lorsqu'il est pris par la bouche, il peut provoquer des effets secondaires gastro-intestinaux en cas surdose.

Conclusion : L’huile de CBD pour la peau peut être bénéfique pour soulager l'arthrite, mais aucune étude humaine de qualité ne le prouve.

4. Anxiété

Le prétraitement avec 300 mg de CBD a considérablement soulagé l'anxiété de 57 hommes en bonne santé qui ont passé un test d'élocution en public simulé. Cependant, les doses de 150 mg de CBD et de 600 mg de CBD n'ont pas fait de différence dans le niveau d'anxiété des hommes.

Des effets bénéfiques sur l'anxiété après la prise de CBD ont été signalés dans une étude d'observation où 21 patients sur 400 étaient anxieux.

Les scores d'anxiété ont diminué dans une grande série de cas de 72 patients, 57 patients (79,2 %) ayant déclaré une baisse des scores au cours du premier mois après le traitement au CBD.

Conclusion : Le CBD peut soulager l'anxiété avant des événements tels que la prise de parole en public, mais on ne sait pas quelle est la dose optimale.

5. Dépression

Des études sur les animaux ont montré que le CBD avait un certain effet sur le soulagement de la dépression, peut-être en raison de son fort effet anti-stress après une administration aiguë ou répétée.

Des études animales ont montré que le CBD a un effet positif sur les niveaux de sérotonine dans le cerveau, et sur la sérotonine. On pense que de faibles niveaux de sérotonine jouent un rôle clé dans l'humeur ainsi que dans la douleur.

Conclusion : Le CBD peut aider à lutter contre la dépression, mais d'autres essais sont nécessaires.

6. Troubles du sommeil

31% des personnes prenant du CBD pour d'autres soucis telles que l'anxiété ou des douleurs non liées au cancer ont déclaré avoir amélioré leur sommeil grâce au CBD.

Dans une vaste série de 72 cas, 48 patients (66,7 %) ont signalé une amélioration des temps de sommeil au cours du premier mois, mais ceux-ci ont fluctué dans le temps.

D'autres essais portant sur 300 mg de CBD chez des personnes souffrant d'anxiété ou de dépression ont montré que le CBD semblait préserver l'architecture du sommeil, ce qui signifie qu'il était peu probable qu'il ait des effets négatifs sur la qualité du sommeil.

Conclusion : Le CBD ne semble pas interférer avec le sommeil et peut aider les gens à mieux dormir.

7. Acné

Une étude en laboratoire a révélé que le CBD empêchait les sébocytes humains de créer trop de sébum en plus d'avoir un effet anti-inflammatoire, empêchant l'activation des cytokines inflammatoires. Comme l'excès de sébum et l'inflammation sont caractéristiques de l'acné, le CBD topique pourrait être un traitement efficace de l'acné et pourrait prévenir ou réduire les éruptions futures.

Conclusion : Le CBD topique peut aider à soulager l'inflammation et la production excessive de sébum associées à l'acné, mais d'autres essais sont nécessaires.

8. La maladie de Parkinson

Plusieurs petites études ont examiné l'utilisation du CBD pour soulager les symptômes de la maladie de Parkinson, avec des résultats pour la plupart encourageants. Pour la plupart des études, il n'y avait pas de différences entre les groupes en ce qui concerne les résultats liés au mouvement ; cependant, les groupes traités avec 300 mg/jour de CBD ont connu une amélioration significative de leur bien-être et de leur qualité de vie, comme le montre le questionnaire sur la maladie de Parkinson.

Conclusion : Le CBD est prometteur pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de la maladie de Parkinson, mais des essais plus importants sont nécessaires.

9. Nausées et vomissements

La plupart des études visant à déterminer si le CBD est bénéfique pour soulager les nausées ou les vomissements ont utilisé une combinaison de CBD et de THC, plutôt que le CBD seul. Une étude réalisée en 2016 a montré que la combinaison était soit plus efficace, soit aussi efficace qu'un placebo.

Des recherches plus récentes indiquent que le THC est plus efficace que le CBD pour réduire les nausées et les vomissements.

Conclusion : Il est peu probable que le CBD soit efficace à lui seul contre les nausées et les vomissements. La combinaison du THC et du CBD semble efficace contre les nausées et les vomissements.

Autres informations sur le CBD

De nombreuses autres études, tant sur les animaux que sur l'homme, ont conclu à une écrasante majorité que le CBD possède des propriétés immunosuppressives et anti-inflammatoires qui pourraient en faire un bon choix pour certaines affections auto-immunes ou certains troubles liés à l'inflammation.

En outre, d'autres essais sont nécessaires pour étudier son utilisation pour de nombreuses autres affections, telles que la spasticité musculaire dans la sclérose en plaques, la maladie d'Alzheimer, le traitement de la toxicomanie et la protection contre le diabète.

Les effets secondaires du CBD peuvent inclure des nausées, de la fatigue et de l'irritabilité, et il peut interagir avec certains médicaments, comme la warfarine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.