Changer de syndic de copropriété de façon récurrente : est-ce recommandé ?

0
486
changement de syndic
Crédits : Pixabay

Vous faites partie des propriétaires d’un immeuble, et vous aimerez changer de syndic de copropriété ? Sachez que vous ne pouvez le faire que si vous avez une raison bien valable comme le coût trop cher ou l’inefficacité. En effet, le changement de syndic ne peut se faire qu’au terme de son contrat, entre 1 et 3 ans, et il faut se préparer 3 mois à l’avance. De plus, les démarches à faire concernant le changement de syndic ne sont pas toujours faciles.

Pourquoi changer de syndic de copropriété ?

Les copropriétaires procèdent au changement de syndic même au cours de son mandat pour plusieurs raisons. C’est possible en cas de gestion défaillante de l’immeuble : manque de réactivité, non-recouvrement des charges, non-exécution des décisions prises en AG ou non-suivi des dossiers. Notons également l’incompétence et l’absence de professionnalisme dans la gestion des tâches courantes. L’autre raison est le tarif en hausse du syndic alors qu’il n’y a pas de qualité de services. Il y a encore l’augmentation trop régulière et non maîtrisée des charges de la copropriété. Parmi les autres raisons poussant les copropriétaires à changer de syndic de copropriété, précisons la mauvaise gestion de l’immeuble, l’absence de disponibilité et d’écoute, les conseils non pertinents, les soucis concernant les travaux réalisés (problèmes de facturation, malfaçons…). Les services fournis ne sont pas suffisants. En résumé, le syndic ne répond pas aux attentes des copropriétaires. Si les motifs s’accumulent, changer de syndic est une bonne idée, ça permet également d’améliorer la gestion de la copropriété. Toutefois, il est à noter que, qu’importe ce qui se passe avec le syndic actuel, la copropriété doit toujours avoir un syndic, c’est exigé par la loi. Si vous vous demandez comment changer de syndic de copropriété Nantes, lisez bien encore ce qui va suivre.

Le changement de syndic de copropriété proprement dit

changer de syndic
Crédits : Pixabay

Le changement de syndic de copropriété se prépare. Il faut d’abord réaliser un conseil syndical afin d’évoquer les raisons de l’arrêt du contrat du syndic et de prendre une décision. Après, il faut comparer les offres en déterminant à l’avance les critères de choix d’un bon syndic, ça repose sur les manquements constatés chez le syndic actuel ainsi que d’autres facteurs. Une fois quelques bons syndics trouvés, il faut organiser les rencontres pour avoir un aperçu des techniques de gestion employées. Ensuite, on prend le syndic avec le meilleur profil. Le président du conseil envoie maintenant une lettre recommandée avec accusé de réception au syndic actuel. Ce dernier a un mois pour le transfert des documents de la copropriété au nouveau syndic. Ça englobe les contrats, les factures en cours, les fonds disponibles, les archives, la liste des propriétaires, le compte bancaire séparé… Toutes ces démarches peuvent prendre 3 mois environ. À noter que les copropriétaires doivent apporter les preuves concernant les défauts de gestion du syndic actuel, mais il a aussi le droit d’y répondre.

En guise d’informations, le syndic sortant n’a pas le droit de demander des honoraires en plus lors de la transmission des documents et des archives. D’ailleurs, d’après la loi, le changement de syndic n’implique pas de coûts supplémentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.