Quelle est la différence entre un modèle d’occasion et un modèle révisé ?

0
271
fefaeadd
crédits : pixabay

Les dernières années, on trouve de plus en plus de monte-escalier d’occasion qui sont souvent mis en vente par des personnes qui souhaitent se débarrasser car elles ne l’utilisent plus. La mise en vente de ce type d’équipement se fait en général sur des plateformes internet, via des petites annonces, qui sont accessibles au grand public. Dans un pareil cas, la chaise élévatrice ne fait l’objet d’aucune révision par quelconque expert et son achat ne s’accompagne donc d’aucune garantie. Vous n’avez donc aucune garantie que la chaise élévatrice soit compatible avec la configuration de votre logement. Par contre, les équipements révisés sont des appareils qui ne sont pas plus âgés de 5 ans, et qui bénéficie d’une totale révision avant sa vente. Ici, l’agence de reconditionnement prend la peine de remplacer des composants de l’appareil, notamment la batterie ou alors les revêtements des sièges. Le modèle révisé est donc disponible chez les professionnels et en général l’appareil est accompagné d’une garantie et d’un service après-vente de qualité.

Prix monte-escalier d’occasion : un fait qui attire de nombreuses personnes

Le facteur principal qui pousse de nombreuses personnes à se tourner vers les montes-escaliers d’occasion est naturellement son coût. En effet, le monte-escalier prix bat toute la concurrence et vous permet de faire des économies à coup sûr. Qu’il soit neuf ou d’occasion, ce type d’appareil doit absolument être adapté à la configuration de vos escaliers. Le prix d’un monte-escalier droit se situe aux alentours de 1500 euros. Cependant, il faut noter que son prix peut dépasser la barre des 4.000 euros s’il s’agit d’un escalier tournant. Cette estimation de prix est souvent dépassée car très souvent le client se voit obligé de faire la demande d’une fabrication de rail sur mesure pour ses marches. Rappelons qu’à ces prix-là, vous devez ajouter le frais d’installation, ce qui nécessite l’intervention d’un professionnel.

Comment choisir un appareil d’occasion ?

Afin de réduire les risques liés à l’achat de votre appareil d’occasion, il est nécessaire de prendre certaines précautions. La première précaution concerne le rail de votre appareil d’occasion. En effet, il doit être compatible avec la configuration de vos escaliers. La seconde repose sur l’âge de l’appareil, il est important de vérifier l’état général de l’équipement que vous souhaitez acheter, notamment son âge. Plus votre monte-escalier est vieux, plus son espérance de vie est basse. Enfin, il est recommandé de tester votre appareil plusieurs fois, afin de vérifier que celui-ci a un bon réflexe lors de son trajet.

Vous souhaitez faire installer un monte-escalier dans votre maison ? Découvrez la différence entre un appareil d’occasion et un modèle révisé.

Article précédentPrix monte-escalier d’occasion : un fait qui attire de nombreuses personnes
Article suivantAvantages et inconvénients d’une fosse septique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.