Le CAC40 résiste aux crises, pour le plus grand bonheur des investisseurs

0
3937

Les investisseurs se posent beaucoup de questions sur l'évolution des marchés boursiers. En effet, ils deviennent de plus en plus chers. Cependant, le CAC40 développe une résistance majeure face à la crise. Sa résistance technique tend vers 4780 points. Découvrez dans cet article les meilleures informations relatives aux actions des sociétés du CAC40 qui ont tenu face à la crise sanitaire du coronavirus.

Une année exceptionnelle secouée par le coronavirus

Le marché boursier a été également secoué par le coronavirus. Malgré cela, les sociétés du CAC40 ont eu globalement des rendements aussi importants que les années précédentes. En effet, le krach boursier a été suivi d’une remontée spectaculaire. Les particuliers ont continué à acheter des actions FDJ, et les chiffres du groupe FDJ n’ont pas cessé de grimper. Le rendement d’aucun investisseur n’a été écorné. Au cours des 5 dernières années, les valeurs des sociétés du CAC40 ont affiché un rendement annuel d’environ 8,96 %. Ce pourcentage est évalué à 11,18 % en moyenne à la fin de 2019. En 2018, le rendement annuel est évalué en moyenne à 7,76 %. Toutes ces informations ont été recueillies du palmarès BFM Bourse 2021.

STMicroelectronics vole la vedette

Jusqu’aux dernières nouvelles, le groupe de luxe Kering a perdu sa place de meilleure action la plus rentable de l’indice. Pourtant, ce titre affichait un bon rendement de 35,2 % par an depuis 2016 à 2020. Cependant, le semi-conducteur STMicroelectronics franco-italien vient prendre la tête du classement grâce à la progression au cours de l’année 2020. Il a progressé au-delà de 26, 32 % grâce à sa généreuse politique de dividendes. Ainsi, l’action STMicroelectronics est passée à un rendement annuel brut de 38, 32 % en moyenne au cours des 5 dernières années. 

Les actions en queue de liste 

Trente-neuf valeurs ont été étudiées pour réaliser les calculs. Parmi ces valeurs, 7 actions se retrouvent dans le rouge, c’est-à-dire 6 en 2018 et 5 en 2019. Il s’agit de Renault, d’Orange, d’Engie, d’Axa, de Publicis, de la Société Générale et de Carrefour. Toutes ces actions ont réalisé successivement -12,17 % ; -3,58 % ; -0,60 % ; -0,10 % ; -4,22 % ; -9,66 % et -9,06 % comme rendement moyen entre 2016 à 2020.

Si par exemple, vous avez investi 1000 euros et que vous avez fait des mises sur Renault de 2016 pour revendre toutes vos actions vers fin 2020, vous auriez seulement 522,6 euros. Cette somme est calculée avec la mise de départ et les dividendes que vous avez empochés. Vous auriez eu en cinq ans une perte d’environ 50 %.

Article précédentPourquoi faut-il changer de véhicule après quelques années d’utilisation 
Article suivant4 astuces pour perdre du poids et de la graisse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.