Fini la couronne : La reine Elizabeth II ne dirigera plus la Barbade !

0
358

Bientôt, très bientôt même, ce sera officiel : La reine Elizabeth II ne sera plus la reine de la Barbade. Cette ancienne colonie qui se localise dans les Caraïbes désir désormais se défaire de la couronne britannique et de devenir d’ici le 30 novembre 2021, une république. Tout le monde se pose alors la question de savoir si cela se fera vraiment. Plus de détails sur le sujet dans la suite de cet article.

Un divorce constitutionnel annoncé par Sandra Mason, Gouverneure-générale de l’île

Ce sera bientôt une réalité, la reine Elizabeth II ne sera plus la souveraine d’un tout petit État des Caraïbes. D’ici la fin du mois de novembre 2021, la Barbade a pour objectif de devenir une république et ceci passe donc par son affranchissement. C’est la Gouverneure-générale de la Barbade, répondant au nom de Sandra Mason, qui a annoncé cette décision, qu’on pourrait également nommée de divorce constitutionnelle.

Signe de la réelle influence de la couronne britannique sur la Barbade, la Gouverneure-générale ne faisait que la lecture du ‘’discours du trône’’ de la 1re ministre de la Barbade, Mia Mottley. Le procédé utilisé par la reine à Westminster est exactement le même. Cette dernière dévoile donc le plan d’action gouvernement, en suivant un cérémonial, certes ancré dans une tradition ancienne, mais majestueux et très règlementé.

Devenir une république d’ici la fin de mois de novembre 2021

La reine Elizabeth II ne sera donc plus la souveraine de la Barbade,  royaume du Commonwealth. Ces derniers sont en effet de vieilles colonies britanniques qui ont eu leur indépendance. Lorsque l’un des porte-parole du palais de Buckingham a été interrogé sur le sujet, il a estimé que cette décision ne devrait être prise que par la population et les autorités de la Barbade.

Qu’est Barbade en réalité ? La Barbade, située dans les Petites Antilles, est une perle touristique très convoitée par la crème de la crème anglo-saxonne. N’ayant qu’une superficie de 430 Km2, la Barbade comptait en 2019, selon la Banque Mondiale, 287 000 habitants. Avant l’épisode dramatique et regrettable de la Covid-19, cette petite île aux eaux cristallines et aux plages divines attirait chaque année au moins un million de touristes. Preuve de la beauté sensationnelle de cette île.

D’après les déclarations de Sandra Mason, Gouverneure-générale de cet État insulaire, le divorce constitutionnel avec la couronne britannique est la preuve ultime que la Barbade a réellement confiance en son identité, en ce qu’elle est et en ce dont elle est capable.

La reine ne détiendra donc plus son statut de chef d’État

Située à 300 km du Venezuela, la Barbade est considérée comme l’île la plus orientale des Caraïbes. Elle est d’ailleurs la terre natale d’une des plus grandes stars de notre siècle : Rihanna. Qui aurait cru qu’une si petite île pourrait produire une si grande star. Elle est certainement l’une des seules personnalités à pouvoir se vanter d’être plus populaire que son pays. Elle a d’ailleurs été nommée ambassadrice de cette toute petite île. Son rôle est d’en favoriser les investissements, l’éducation et bien entendu, le tourisme. Qui de mieux que Rihanna pour assurer à la perfection ce rôle.

D’autres pays l’ont également fait

Depuis, qu’ils ont acquis leur indépendance, nombreux sont ces pays qui ont décidé d’ôter à la reine d’Angleterre son statut de chef d’État. Maurice, devenu une république en 1992, est la dernière à l’avoir fait. Il a donc suivi l’exemple de la Gambie en 1970, de l’Afrique du Sud en 1960 ou du Ghana en 1970 qui l’ont fait avant lui. Dans d’autres pays, dont notamment l’Australie, le problème a été soumis à un référendum. Il a été par la suite rejeté.

Toutefois, la reine Elizabeth II reste, en plus du Royaume-Uni, la chef d’État de 15 nations. Il s’agit de : Sainte-Lucie, l’Australie, Saint-Kitts-et-Nevis, Bahamas, Antigua-et-Barbuda, Belize, Jamaïque, Grenade, Canada, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, l’État des Tuvalu, les iles Salomon, la Nouvelle-Zélande et pour finir, la Barbade.

Si cette liste va très bientôt s’écourter, du fait de l’affranchissement de la Barbade, la reine Elizabeth II n’en reste pas moins puissante. Cette situation évoluera-t-elle ? Réussiront-ils à avoir cette indépendance qu’ils veulent tant ? Et surtout, pourront-ils l’assumer ? Les réponses viendront certainement à point nommé.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.