Toulouse : les particularités des maisons de la région

0
237
crédit : pixabay

Bientôt les vacances et vous êtes sûrement à la recherche de nouvelles dimensions. Vous décidez de mieux connaître les villes de votre pays et votre choix se porte sur Toulouse. Toulouse est une ville du sud-ouest de France, située dans le département de la Haute-Garonne. Elle est réputée pour ses maisons à constructions particulières. Découvrez ces particularités ici.

Présentation de la ville

Toulouse est une commune du Sud-ouest de la France, et chef-lieu de la région Occitanie. Le climat y est tempéré chaud avec un climat océanique. L’été est chaud et sec ; l’automne ensoleillé ; le printemps marqué par des précipitations fréquentes, souvent orageuses et l’hiver doux. C’est la capitale européenne de l’industrie aéronautique et spatiale. Le sport emblématique de la ville est le rugby union, variante la plus jouée du rugby. La gastronomie de Toulouse est spécifiquement caractérisée par le cassoulet et la saucisse.

Historique des maisons toulousaines

Les maisons du constructeur maison Toulouse sont surnommées les toulousaines, elles sont sans étage et présentent des caractéristiques prédéfinies historiquement. Elles étaient construites et habitées par des maraîchers et maraîchères et étaient surnommées les maraîchères. L’appellation maison toulousaine est apparue au 21è siècle, grâce à une association, Les Petites Toulousaines, créée par Bernard Auriol. Tout ceci a été fait en vue de sauvegarder ces maisons en tant que patrimoine propre à la ville.

Architecture des maisons de la région

Les maisons toulousaines s’inscrivent dans le même cadre de construction que toutes les autres habitations du département de la Garonne. Elles sont basses, sans étage, fabriquées en terre crue ou en briques. Les toulousaines sont pour la plupart mitoyennes, et possèdent de grands jardins à l’arrière. Ces jardins étaient exploités par les maraîchers pour planter leurs légumes. Les maisons pouvaient posséder des caves ou des greniers.

Construits en briques foraines, les murs des toulousaines peuvent être crépis et enduits ; cependant la brique reste apparente dans le coin des fenêtres et des portes, les corniches et moulures.

Ce type de maison traditionnelle est peu à peu remplacé par un style un peu plus modernisé. Les maisons sont désormais surélevées, avec sur la devanture un perron de quelques marches pour y accéder. Les maisons sont de moins en moins mitoyennes, laissant ainsi un étroit passage entre elles. La construction se fait avec des galets ou du béton grossier et est ensuite enduite par du crépi peint. Ce type de construction est appelé construction « à la planche ».

Avec les travaux de rénovation et d’urbanisme, les toulousaines disparaissent peu à peu pour laisser placer à des immeubles. Dans le cas où elles ne sont pas remplacées, elles sont fortement surélevées et se retrouvent noyées par les nouvelles constructions. L’association Les Petites Toulousaines lutte pour la sauvegarde de ces bâtiments historiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.