Pourquoi et comment choisir un scooter ?

0
478
crédits : laurent garden

Si vous en avez assez des transports en commun et que votre voiture est un gouffre financier, vous réfléchissez peut-être à investir dans un scooter. Simplement, ce n’est pas si simple de choisir votre prochain véhicule et vous avez besoin d’un petit coup de pouce ? Aucun problème, nous vous expliquons dans cet article pourquoi et comment choisir votre scooter. Quels sont les points à ne pas négliger, quels sont les avantages de cet engin à deux roues, on vous dit tout !

Pourquoi passer au scooter ?

Même si les voitures sont le moyen de transport individuel le plus confortable, le scooter a de très nombreux avantages pour vous convaincre !

Un moyen de transport économique

Le scooter, surtout si vous optez pour un scooter electrique 125, vous permet de réaliser de très belles économies. Un scooter électrique consomme, sur 100 kilomètres, environ 1€ d’électricité. Si vous choisissez un modèle essence, un scooter 125 a une consommation d’approximativement 3 litres pour 100 km. Si vous ajoutez à ça le fait qu’à l’achat un scooter soit bien moins cher qu’une voiture, et que les frais d’entretien sont moindres, vous vous rendez bien compte des économies qu’un scooter vous permettra de réaliser à l’année !

Un moyen de transport pratique

Bien évidemment, un scooter est beaucoup moins encombrant qu’une voiture. Pour se faufiler dans les embouteillages, c’est un incontournable, même si nous préférons vous rappeler de conduire toujours en toute sécurité, d’autant que sur un scooter, vous êtes beaucoup plus vulnérable que dans une voiture. Les scooters sont faciles à conduire, une fois que l’on a pris le coup de main, et ils sont aussi très faciles à stationner ! Qui n’a jamais tourné avec sa voiture pour trouver une place de stationnement dans une grande ville ? Avec un scooter, fini les tours du quartier pour réussir à vous garer ! Prenez garde toutefois à ne pas faire de stationnement sauvage sur la chaussée, vous risqueriez d’être verbalisé.

Avec un modèle électrique, limitez vos émissions polluantes

Un scooter électrique a encore plus d’avantage que son cousin thermique. Il est silencieux, il ne vibre pas, il se laisse conduire tout en douceur sans vous faire trembler. En outre, comme il est dépourvu de pot d’échappement, il ne laisse échapper ni odeur nauséabonde, ni pollution. En 2022, il ne serait pas sérieux de fermer les yeux sur le désastre écologique que nous vivons, et un scooter électrique est un excellent compromis.

En plus, ce type de scooter est encore moins cher d’entretien qu’un scooter à essence et, cerise sur le gâteau, il vous permettra d’échapper aux restrictions de circulations qui vont devenir la norme dans toutes les grandes villes de France. Si pour le moment, aucune restriction n’a été annoncée pour les deux roues, avec un scooter électrique, vous êtes absolument certains que vous ne risquez rien.

Et enfin, sachez qu’il existe des primes, mises en place par l’État Français, pour l’achat de véhicules électriques. Il existe une prime nationale, mais aussi des aides locales qui peuvent compléter les aides nationales.

Comment bien choisir son scooter ?

Maintenant, voici quelques points à étudier pour vous permettre de choisir le scooter le plus adapté à vos besoins.

Votre budget

Avant tout investissement se trouve toujours la question du budget ! N’oubliez pas de prendre en compte le fait que vous devrez vous assurer, mais aussi qu’il vous faudra surement des accessoires. Au minimum un casque, mais vous pourrez compléter avec un top case pour ranger vos affaires, des poignées chauffantes pour les matins d’hiver ou encore un pare-brise pour vous protéger des intempéries.

Votre mobilité

Êtes-vous un urbain à 100% ou êtes-vous amené à faire des trajets hors ville ? Cette question est très importante, car elle vous aidera à déterminer si un scooter 50 CC vous suffirait ou si vous devriez choisir un 125 CC ou encore un scooter trois roues. N’hésitez pas à questionner un spécialiste des scooters, qui pourra vous aiguiller facilement vers le modèle qui sera le plus adapté à vos trajets.

Et votre permis ?

Pour avoir le droit de conduire un scooter 50 CC, vous n’aurez besoin que de votre Brevet de Sécurité Routière ainsi que de votre Attestation Scolaire de Sécurité Routière. Par contre, si vous souhaitez conduire un scooter 125 CC, il faut être titulaire du permis B (qui est le permis auto) depuis plus de deux ans. Il vous faudra aussi, en fonction de l’année d’obtention de votre permis B, suivre une formation pratique de trois heures. Et enfin, si vous êtes titulaire d’un permis A (permis moto) vous aurez, en toute logique, le droit de conduire un scooter plus puissant, de plus de 125 CC.

Autonomie de la batterie

Dans le cas où vous souhaiteriez investir dans un scooter électrique, n’hésitez pas à vous renseigner en détail sur la batterie de votre véhicule. Est-ce une batterie amovible ou fixe ? De quelle autonomie disposez-vous ? Vérifiez aussi que vous avez une prise de rechargement dans votre logement, et si vous vivez en immeuble, vérifiez que vous avez le droit de vous en servir. Pour information, l’autonomie d’un scooter électrique peut varier de 50 km environ (pour un modèle 50 CC) à 200 km pour un 125 CC. Mais cela peut varier, en fonction de votre façon de conduire par exemple. Une conduite agressive ou encore une tendance à rouler plus vite qu’il ne le faudrait, sont des habitudes de conduite qui peuvent réduire significativement les performances de votre batterie.

Quelle assurance pour votre bolide ?

De nombreuses compagnies d’assurances vous proposent des assurances spécifiques pour les deux-roues. Pour un 125 CC flambant neuf, une assurance moto tous risques sera la meilleure protection. Mais vous aurez aussi une solution plus économique, avec une assurance moto au tiers.

Voici donc des informations qui pourront vous aider à sélectionner le scooter le plus adapté à vos besoins. Un scooter électrique reste un bon moyen de circuler, tout en faisant attention à notre planète. Ne négligez pas le choix d’un bon casque, car n’oubliez pas qu’au guidon d’un scooter, vous êtes beaucoup plus vulnérable qu’au volant d’une voiture !

 

Article précédentJean-Pierre Valentini : pourquoi les cours du pétrole fluctuent-ils en permanence ?
Article suivantYassine Yakouti : les plus grands avocats du siècle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.