La maison autonome : Qu’est-ce que c’est ?

0
1810
maison autonome
Crédits : Pixabay

Il y a encore quelques années, la maison autonome était une utopie, mais avec les avancées technologiques actuelles, elle est désormais une réalité. Ainsi, ce type d’habitat est de plus en plus privilégié par les Français qui font construire. Et encore, les acheteurs et les locataires cherchant un logement le convoitent aussi. Cela s’explique par le fait qu’il est écologique et économique. Focus sur la maison autonome immédiatement.

Le principe de la maison autonome

Une maison autonome s’affranchit des réseaux de gaz, d’électricité et d’eau. Elle est capable de produire elle-même l’énergie dont elle a besoin au quotidien. Cette énergie est employée afin de faire fonctionner les appareils électriques, de produire l’eau chaude sanitaire, de chauffer l’habitation… Pour y parvenir, la maison autonome est équipée de panneaux solaires photovoltaïques ou d’éoliennes pour l’électricité, de panneaux solaires thermiques pour la chaleur (chauffage et production d’eau chaude sanitaire) et de matériaux isolants performants pour garder la fraîcheur en été et pour éviter les déperditions de chaleur en hiver. Elle est écologique, car elle est chauffée et alimentée en électricité par des ressources renouvelables. L’autonomie est également atteinte en utilisant un système de récupération et de filtration d’eau de pluie. Le but est d’arriver à un mode de consommation plus responsable et de réduire l’impact sur l’environnement. La maison autonome permet encore de faire des économies sur les factures d’énergie.

Les avantages de la maison en détail

maison autonome
Crédits : Pixabay

La maison autonome est tellement plébiscitée en raison de ses multiples avantages. En effet, en la choisissant, on n’a plus à payer les abonnements d’électricité et de gaz, même d’eau. En s’affranchissant également de la consommation d’énergie locale, on désencombre les réseaux français. Ce type d’habitat offre aussi une grande liberté dans le choix des systèmes ainsi que des matériaux employés. Elle utilise les ressources renouvelables et écologiques, et cela baisse grandement notre impact environnemental. Cependant, la maison autonome exige un important investissement de départ. Mais l’autonomie permet de dépenser moins pour son fonctionnement. Également, les équipements installés demandent de l’entretien et de la maintenance réguliers. Et encore, s’il y le moindre dysfonctionnement des installations, le réseau ne le prend pas en charge, car il n’y a pas de raccordement.

Les aides pour avoir une maison autonome

Vous devrez savoir que la construction d’une maison autonome ne permet pas d’avoir les aides de l’État, elles sont seulement pour la rénovation énergétique des habitations déjà existantes. Donc, vous ne pourrez prétendre à ces aides qu’en transformant votre logement actuel en maison autonome. Différents travaux sont à réaliser comme l’isolation de l’habitat et l’installation d’équipements de production énergétique employant des énergies renouvelables. Si vous installez des panneaux photovoltaïques, vous bénéficierez de deux aides de l’État : la prime à l’autoconsommation et les tarifs de revente d’électricité produite à l’EDF Obligation d’Achat. Cela permet de baisser grandement le coût de l’installation des panneaux photovoltaïques. Si vous posez des panneaux solaires hybrides ou thermiques, vous aurez des aides supplémentaires : CEE et MaPrimeRénov’. Cette dernière est pour l’isolation et l’installation d’une chaudière à haute performance énergétique ou d’une pompe à chaleur.

Article précédentQuelle déco industrielle adopter chez vous
Article suivantLa coupe carrée plongeant court : un meilleur choix adapté à votre look 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.